Nouveauté : le LUDyLAB proposera des voyages dans l'espace dès 2020

Nouveauté : le LUDyLAB proposera dès 2020 des voyages dans l’espace

Nouveauté : le LUDyLAB proposera dès 2020 des voyages dans l’espace

C’est une petite révolution qui se prépare à Chambretaud : un an après son inauguration, le LUDyLAB annonce aujourd’hui l’ouverture future d’un nouveau pôle dédié aux voyages touristiques dans l’espace. Premiers tests prévus en 2020.

L’espace enfin accessible pour tous

La nouvelle était dans les tuyaux depuis plusieurs mois : le LUDyLAB proposera dès 2020 des voyages dans l’espace, au décollage de Chambretaud. Après avoir trouvé un terrain assez grand pouvant accueillir la base de lancement de la navette dont la construction est presque aboutie, François Routhiau, en charge du projet, l’assure : les dernières démarches administratives seront bouclées « dans les prochaines semaines » et le premier vol pourra être effectué dans moins d’un an.

Mais quelle forme prendront ces voyages ? L’idée n’est pas de proposer des séjours de plusieurs jours, mais plutôt « des évasions le temps de quelques heures », poursuit l’ingénieur, co-fondateur du LUDyLAB. Comptez tout de même une préparation physique de 48 heures, un temps de voyage de 6 heures et une période de réadaptation d’une heure une fois de retour sur Terre.

 

De la préparation au décollage jusqu’au retour à la terre ferme, une période de trois jours complets est nécessaire.

 

Un projet de longue date

« On avait déjà acté la présence d’un espace drone et d’un espace VR, qui proposerait des voyages spatio-temporels. Ce troisième pôle était donc un prolongement logique : l’alliance du vol et du voyage dans l’espace », précise Claire Mousset. Évoqué dès la genèse du LUDyLAB, ce nouveau pôle a donc fait l’objet d’intenses réflexions de la part des 4 co-fondateurs. Si bien que des rumeurs sont vites apparues… « J’ai bien cru que la nouvelle fuiterait lors du ” décollage ” du vaisseau du LUDyLAB, raconte notre co-fondateur Jean-Michel Mousset, d’autant plus qu’une réplique miniature de la navette spatiale est déjà présente dans notre volière depuis presque deux ans, ce qui aurait pu mettre la puce à l’oreille de certaines personnes ! Finalement, l’équipe a su garder cette annonce secrète jusqu’à aujourd’hui. C’est une très bonne nouvelle pour l’innovation vendéenne », se réjouit-il.

À gauche, les co-fondateurs en 2018 posant à côté du prototype miniature de la navette spatiale. À droite, la navette en fin de construction, sur les chantiers d’Arianespace.

 

Le premier vol déjà programmé

Cette annonce marque « une nouvelle étape importante pour le LUDyLAB, conclut Pascale Mousset. Dans quelques temps, on pourra proposer à nos entreprises clientes des séminaires dans l’espace : idéal pour faire décoller leur activité ! » Et notre co-fondatrice nous a même glissé une dernière info exclusive : la date du premier vol est prévue pour… le 1er avril 2020. 😉